GABON : La reconstruction vaginale, le prix de la séduction

 

Libreville, 18 janvier 2012 (Infos Gabon) – La reconstitution vaginale, un ensemble de pratiques ou d’opérations dangereuses consistant à améliorer ou à refaire l’organe génital de la jeune femme, est au cœur d’un véritable problème de santé publique. C’est un sujet tabou, dont on entend rarement parler. Pourtant, le phénomène prend de l’ampleur, dans notre pays et partout en Afrique. Nombreuses sont les femmes qui  y sont soumises parce que leurs parents, elles-mêmes ou leurs amies veulent conserver leur virginité ou rétrécir leur appareil génital. Elle a cours dans nos villes, nos quartiers et nos villages. Elle se pratique sans précaution par des personnes n’ayant aucune formation médicale reconnue.

La réparation vaginale entraîne de nombreux dégâts pour la santé de la jeune femme : MST, douleurs atroces lors des relations sexuelles, cancers de l’utérus, infertilité, écoulements vaginaux inhabituels et graves infections vaginales, y compris des risques accrus de contracter le VIH Sida. Le danger est apporté par la grande famille des pratiques traditionnelles : feuilles de tabac, pierre d’alun, instruments et outils divers… Il s’agit d’un  véritable couloir insoupçonné de la mort.

Après une enquête minutieuse, réalisée au Mali mais aussi au Bénin, au Cameroun et au Gabon avec l’appui de collègues du programme Sjcoop de la Fédération mondiale des journalistes scientifiques, nous sommes en mesure de vous livrer les dernières informations disponibles sur ces pratiques imprudentes. Des victimes témoignent. Des témoins confirment. Des praticiens tentent d’expliquer. Des médecins montrent les dangers. Et des spécialistes essayent de comprendre. Voici le résultat de nos investigations…

Resserrer le vagin pour faire plaisir à son partenaire et donner l’illusion d’une seconde virginité, le phénomène est connu  de toute la gent féminine et masculine du continent africain. Chacune y va de sa recette suivant sa localisation géographique et sa culture. Les produits utilisés sensément bio pause très souvent le problème de dosage aux conséquences néfastes sur l’appareil génital de la femme.

Ne vous y trompez pas, il ne s’agit absolument pas de cette opération issue de la médecine moderne, très répandu en occident et dans certaine régions d’Afrique du nord, qui consiste  à poser un  hymen artificiel chez certaines jeunes femmes pour des raisons culturelles. Car, ce  petit rebord de tissu qui est généralement présent comme une sorte de collerette autour de l’entrée du vagin des jeunes filles (vierges) est précieux. Et,  sa signification symbolique est d’obtenir une place dans la société: une jeune fille passe du statut de neutralité sexuelle à celle d’un être sexuellement affirmé. Ne pas y participer peut entraîner des représailles au détriment de la jeune fille et de sa famille à l’occasion des noces. « Le fait de garder sa virginité est quelque chose d’important » selon les coutumes malienne  souligne le Dr Malik Traoré. « Les techniques utilisées par les jeunes filles sont traditionnelles. Les techniques modernes sont proscrites » conclut le Médecin Malien.

Une autre pratique qui lui est voisine, aux  objectifs en tout points différents, tirerait également son origine des de la riche culture africaine. Le principe voudrait que les femmes le fassent pour satisfaire l’appétit sexuel de leurs partenaires en même temps qu’elle se maintiendrait en bonne santé. Ce phénomène touche le continent noir, et singulièrement l’Afrique de l’ouest et du centre. Jadis, soutien Marie Augustine, sage femme à l’hôpital général de Libreville, cette pratique avait une vocation médicale d’abord, érotique ensuite. Selon l’infirmière, après l’accouchement la parturiente (femme qui vient d’accoucher), loin des centres de soins de santé modernes, recevait des soins de la guérisseuse traditionnelle ou de sa propre mère généralement dépositaire de ce savoir faire ancestral.

 

Lire la suite sur Infosgabon…

 

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...