REVELATIONS DE BOURGI, La justice entre dans la danse

NETTALI.NET – Le parquet de Paris n’a pas attendu longtemps pour ouvrir une enquête préliminaire ce mardi 13 septembre pour entendre l’avocat Robert Bourgi qui a accusé Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen d’avoir reçu des fonds occultes de chefs d’Etat africains.

 

L’enquête a été confiée à la brigade financière, a précisé le parquet.

Robert Bourgi qui a accusé Jacques Chirac, Dominique Devillepin d’avoir reçu de l’argent de président africains, va être entendu par la brigade financière dans le cadre d’une enquête préliminaire. L’enquête a été ouverte ce mardi 13 septembre à l’initiative du parquet de Paris.

Conseiller de l’ombre de l’Elysée pour les affaires africaines, l’avocat franco-libanais a assuré, dans les médias, avoir remis à MM. Chirac et Villepin 20 millions de dollars de la part de dirigeants africains.

M. Bourgi a également affirmé que la campagne présidentielle de Jean-Marie Le Pen en 1988 avait été financée par l’ancien président du Gabon, Omar Bongo. Une information confirmée par Lorrain de Saint-Affrique, ancien conseiller en communication de M. Le Pen, ce mardi sur le site Internet de Marianne et démentie immédiat de M. Le Pen.

A noter que dans cette affaire de mallettes, 5 régimes africains sont pointés du doigt. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Congo-Brazzaville, du Burkina-Faso et du Sénégal sont cités dans l’affaire.

Si côté ivoirien, l’information a été confirmée par Mamadou Koulibaly, actuel président de l’Assemblée nationale à Abidjan et numéro deux de l’ancien régime qui parle « d’environ deux milliards de francs CFA (environ trois millions d’euros) transportés d’Abidjan vers Paris par valise », côté sénégalais, elle est démentie (500 millions de France CFA auraient été remis à Chirac). Pour ce qui concerne le Gabon, le fils du défunt président, Ali Ben Bongo, actuellement au pouvoir, n’a pas souhaité commenter, estimant ne pas être concerné par l’affaire.

Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen ont tous trois annoncé leur intention de porter plainte pour diffamation.

 

REVELATIONS DE BOURGI. La justice entre dans la danse

 

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...