Football: La Russie achète le Cameroun

20 millions d’euros, soit un peu plus de 13 milliards de F CFA de salaire annuel sur trois ans: le Camerounais Samuel Eto’o a signé un contrat de trois ans avec l’Anzhi Makachkala, club russe situé dans la République du Daguestan.


Samuel Eto’o est rentré un peu plus dans l’histoire du football africain et mondial en signant un contrat stratosphérique avec le club russe d’Anzhi Makhachkala ce mardi 23 août 2011. Parce qu’il a la peau noire, son choix est soumis à mille et une interprétations sur la planète foot.

« Je n’ai plus rien à prouver sur le Vieux continent (Europe) », lâchait Samuel Eto’o, dans le cadre d’une conférence de presse au Cameroun, quelques jours avant la signature de son bail avec le club du Daguestan. Des propos qui cachent mal, en réalité, son exaspération devant le deux poids deux mesures des premiers responsables mondiaux du foot vis-à-vis du talent des Noirs qui émerveillent la planète foot en Occident.

Depuis la consécration de Georges Oppong Manneh Weah en 1995 comme « Ballon d’or de la Fifa » (un couronnement salué unanimement dans le monde professionnel du cuir en son temps), rarement un autre joueur noir aura mérité d’être couronné « Ballon d’or » comme Samuel Eto’o.

« Si je n’étais pas Noir, il y a fort longtemps que l’on m’aurait attribué cette distinction », aime, d’ailleurs, souvent, répéter le Camerounais lui-même. Difficile de ne pas se mettre dans cette disposition d’esprit de Samuel Eto’o, quand on relit à la loupe le parcours du Camerounais ces 14 dernières années, au plus haut niveau.

On ne peut pas tout perdre dans la vie

A défaut de devenir « Champion du monde de football » ou « Ballon d’or », le Camerounais Eto’o Fils restera pour un bon moment le joueur le plus cher de l’histoire du ballon rond. D’autant plus que les architectes des lois du sport en Europe s’apprêtent à faire légiférer autour de la fixation de prix plafond des transactions dans le monde footballistique. N’en déplaise à ses détracteurs et à ses compatriotes qui estiment que le joueur-capitaine des Lions Indomptables du Cameroun ne sera plus d’une grande importance sportive pour la sélection camerounaise.

Ce point de vue des supporters camerounais n’est pas tout à fait faux sur toute la ligne. Mais l’ex attaquant de l’Inter de Milan a la particularité d’avoir tout fait pour peser dans la restructuration de son équipe nationale. En vain. Devant cet état de chose, il est normal et prévisible que la super star cultive à un moment donné du nombrilisme, car le ballon arrête de rouler un jour donné dans la carrière d’un footballeur. Même si, en 2010, Samuel Eto’o lui-même a contribué à semer la zizanie dans la sélection camerounaise, durant sa prestation en Coupe du monde. Un grand bal d’amusements et d’enfantillages administratifs d’une équipe nationale qui lui ont coûté cher : une élimination dès le premier tour de la première Coupe du monde africaine. Alors même que les Camerounais affrontaient au premier tour des équipes nationales largement à leur portée : le Japon, le Danemark d’un côté. Et que de l’autre, l’ex « Pichichi » de la Liga a terminé la saison 2009-2010 avec le titre de « premier joueur professionnel à remporter la Champions league sur deux saisons consécutives avec deux différentes formations »…

Dans tous les cas, même sous les couleurs d’Anzhi Makhachkala, S. Eto’o Fils est toujours capable des miracles sportifs dont il a seul le secret. D’autant plus que le championnat russe n’a pas le niveau des championnats européens de seconde division comme veulent le laisser croire les médias occidentaux. Encore et toujours les mêmes qui mentent à l’auditoire international, tout simplement parce qu’ils sont mus par des intérêts venus d’ailleurs. Après ça, on dira que ce sont uniquement les médias africains qui sont inféodés à leurs créateurs. Vas, joue et marque Samuel. Seuls les dieux du foot sauront te récompenser en bien ou en mal sur la terre du Daguestan…

 

AfriSCOOP Sport, Occidentaux : collez la paix à Samuel Eto’o !!!

Voir aussi:

Un nouveau trophée de chasse pour Samuel Eto’o

Que va faire Samuel Eto’o dans le Caucase ?

 

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...